Maux de Ventre

  • Spasmes
  • Ballonnements
  • Crampes intestinales

Notice

Posologie

1 capsule, 2 à 3 fois par jour.
A prendre au début des repas ou au moment des douleurs. Réservé à l’adulte.

Indication

Dolospasmyl® est un médicament indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs digestives avec ballonnement.

Dolospasmyl peut être utilisé en cas de maux de ventre :

  • Spasmes
  • Crampes intestinales
  • Ballonnements

Ce médicament ne doit pas être utilisé si vous êtes allergique (hypersensible) à l’un des composants contenus dans DoloSpasmyl®.

Composition

Substances actives pour une capsule molle : Citrate d’alvérine 60mg, Siméticone 300 mg.

Médicament réservé à l'adulte contenant du citrate d'alvérine 60 mg et de la siméticone 300 mg.
Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Vous pouvez consulter la notice sur la base de données publique des médicaments

Voir la notice

Dolospasmyl® en campagne Quand ça se passe mal, DoloSpasmyl®

Vos symptômes

Spasmes/crampes intestinales

Vous avez mal au ventre ? Il peut s’agir de spasmes intestinaux, c’est-à-dire des contractions involontaires de l’intestin : on parle également de « crampes intestinales ». Ces contractions sont soudaines, intenses et ne durent pas longtemps. Elles peuvent survenir par exemple après un repas mal digéré. (1)

Ballonnements

On parle de ballonnements lorsque les gaz produits dans l’intestin lors de la digestion s’accumulent et provoquent une gêne ou des douleurs : vous avez alors l’impression d’avoir trop d’air dans le ventre, avec un abdomen qui peut être gonflé, tendu, rendant parfois le port de vêtements serrés particulièrement pénible. Les ballonnements sont soulagés par l’émission de gaz (flatulences) ou de selles. (2)

Les facteurs favorisants

Le stress

Le stress, l’anxiété peuvent être responsables de nombreux symptômes. L’appareil digestif n’est pas épargné : le stress, quand il s’installe dans la durée, favorise l’apparition de ballonnements (3) et de douleurs abdominales. (4)

Alcool, Bière, Soda, Boissons gazeuses et alcoolisées

Les alcools peuvent contenir des sucres qui sont susceptibles d’augmenter la production de gaz, ils peuvent donc favoriser l’apparition de ballonnements. De plus, certains alcools (bières, cocktails à base de sodas) contiennent des bulles qui vont augmenter la quantité de gaz présents dans l’intestin… (3)

Aliments favorisant les ballonnements

Certains aliments peuvent être à l’origine de ballonnements :

  • Fruits : bananes, abricots, raisins secs, agrumes, pommes, jus de pruneaux
  • Légumes et légumineuses : haricots secs, carottes, oignon, céleri, choux de Bruxelles, aubergines, pommes de terre
  • Autres aliments : pain, pâtes, beignets, aliments gras
  • Boissons : boissons gazeuses

Il est conseillé de ne pas abuser ces aliments pour éviter les ballonnements et les douleurs qu’ils peuvent provoquer. (3)

Nos conseils

Manger sainement

Pour limiter les maux de ventre tels que les ballonnements ou les spasmes intestinaux, réduisez la consommation des aliments qui les favorisent et des boissons gazeuses. Privilégier les œufs, les viandes maigres, les poissons, la volaille (sans la peau), le fenouil et le riz. Pensez également à limiter l’apport en graisses, car elles favorisent la rétention des gaz dans l’intestin. On conseille aussi de prendre le temps de manger, en mastiquant bien. Enfin, pour éviter d’avaler trop d’air pendant le repas, il est recommandé de boire de l’eau avant et après le repas plutôt que pendant… (3)

Les sports recommandés

Pour avoir moins de ballonnements et faciliter la digestion, rien de tel que de faire un peu d’exercice physique de façon régulière. (2) L’idée n’est pas de vous lancer dans un marathon ou dans une compétition, mais de trouver une activité qui vous plaît assez pour la pratiquer de façon régulière. Une activité sportive relaxante (gymnastique douce, marche, yoga) peut vous aider également à être moins stressé et donc à prévenir les spasmes intestinaux et les ballonnements liés à l’anxiété (4)

(1) Site internet de l’Assurance Maladie https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/mal-ventre/definition-causes
(2) Site internet de l’Assurance Maladie https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/syndrome-intestin-irritable/reconnaitre-syndrome-intestin-irritable
(3) Peyrin-Biroulet L. Gaz intestinaux. La lettre de l’hépato-gastroentérologue, 2005 ; 5 (VIII) : 235-8
(4) Clere N. Anxiété mineure : du symptôme au trouble. Actualités pharmaceutiques, 2014 ; 540 : 37-39.
(5) Site internet de l’INRS. http://www.inrs.fr/risques/stress/effets-sante.html
(6) Site internet de l’INPES. Brochure « Bien dormir, mieux vivre. » http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1215.pdf